annonces appels offres marches publics
Entrez votre login Mot de passe
annonces appels offres marches publicsInscrivez-vous Mot de passe oublié ?
appel-offre
Détail de l'appel d'offre
            
Département Emet. : 75  (Paris)
Date de parution : 18/11/2011
Date de péremption : 09/01/2012 12:00:00
Annee : 2011 Edition (N°. BOAMP) : 223B N° annonce (BOAMP) : 195

prestations de services informatique à Paris 

Services

AVIS DE MARCHE

SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR


I.1) Nom, adresses et point(s) de contact :
Ministère de l'Interieur DSIC/SDAGA/BA, place beauvau immeuble nélaton Place beauvau immeuble nélaton, contact : secrétariat Général/Direction des systèmes d'information et de communication/sous direction de l'administration générale et de l'achat/ Bureau des affaires juridiques, à l'attention de Mme DEZERT Dominique, F-75800 Paris Cedex 08. Tél. : (+33) 1 40 57 55 48. E-mail : dominique.dezert@interieur.gouv.fr. Fax : (+33) 1 40 57 54 96.

Adresse(s) internet :

Adresse du profil d'acheteur : https://www.marches-publics.gouv.fr/?page=entreprise.EntrepriseAdvancedSearch&AllCons&refConsultation=8460&orgAcronyme=g6l.

Adresse auprès de laquelle des informations complémentaires peuvent être obtenues :
Ministère de l'interieur,de l'outre-mer,des collectivités territoriales et de l'immigration SG/DSIC/SDAGA/BAJ, place beauvau immeuble nélaton, contact : secrétariat Général/Direction des systèmes d'information et de communication/sous direction de l'administration générale et de l'achat/ Bureau des affaires juridiques, à l'attention de Mme Dominique DEZERT-SANCHEZ, F-75800 Paris Cedex 08. Tél. : (+33) 1 40 57 55 48. E-mail : dominique.dezert@interieur.gouv.fr. Fax : (+33) 1 40 57 54 96

Adresse auprès de laquelle le cahier des charges et les documents complémentaires (y compris des documents relatifs à un dialogue compétitif et un système d'acquisition dynamique) peuvent être obtenus :
Ministère de l'interieur,de l'outre-mer,des collectivités territoriales et de l'immigration SG/DSIC/SDAGA/BAJ, place beauvau immeuble nélaton, contact : secrétariat Général/Direction des systèmes d'information et de communication/sous direction de l'administration générale et de l'achat/ Bureau des affaires juridiques, à l'attention de Mme Dominique DEZERT-SANCHEZ, F-75800 Paris Cedex 08. Tél. : (+33) 1 40 57 55 48. E-mail : dominique.dezert@interieur.gouv.fr. Fax : (+33) 1 40 57 54 96. URL : https://www.marches-publics.gouv.fr/?page=entreprise.EntrepriseAdvancedSearch&AllCons&refConsultation=8460&orgAcronyme=g6l

Adresse à laquelle les offres ou demandes de participation doivent être envoyées : point(s) de contact susmentionné(s).


I.2) Type de pouvoir adjudicateur et activité(s) principale(s) :
Ministère ou toute autre autorité nationale ou fédérale, y compris leurs subdivisions régionales ou locales.
Services généraux des administrations publiques.
Ordre et sécurité publics.

Le pouvoir adjudicateur agit pour le compte d'autres pouvoirs adjudicateurs : oui.

SECTION II : OBJET DU MARCHE


II.1) Description

II.1.1) Intitulé attribué au marché par le pouvoir adjudicateur :


II.1.2) Type de marché et lieu d'exécution des travaux, de livraison de fournitures ou de prestation de services :
Services :
Catégorie de services n° 07.

Lieu principal de prestation : tous les sites centraux et déconcentrés des services relevant de chaque bénéficiaire de l'accord-cadre en france métropolitaine, y compris la Corse.
Code NUTS : FR.


II.1.3) L'avis implique :
l'établissement d'un accord-cadre.


II.1.4) Informations sur l'accord-cadre :

Accord-cadre avec un seul opérateur.

Estimation de la valeur totale des acquisitions pour l'ensemble de la durée de l'accord-cadre :
2 000 000 EUR.


II.1.5) Description succincte du marché ou de l'achat/des achats :
i/ forme du marché: le marché objet de la présente consultation constitue un accord-cadre au sens de la directive 2004/18 du 31 mars 2004 du parlement européen et du conseil et un marché à bons de commande au sens de l'article 77 du code des marchés publics conclu avec un seul opérateur économique. Le marché objet de la présente consultation constitue un accord-cadre au sens de l'article 76 du code des marchés publics. Il est conclu avec un seul opérateur économique (accord-cadre mono-attributaire).

2.qualification de l'accord-cadre: l'accord-cadre objet de la présente consultation est composé de prestations de services. Le code cpv mentionné au présent avis correspond au code des prestations contenues dans le marché, objet de la présente consultation.
3. Objet de l'accord-cadre: le présent accord-cadre a pour objet de définir les conditions administratives, financières et techniques dans lesquelles seront acquises dans le cadre de marchés subséquents des prestations portant sur le support de logiciels libres.
Le présent accord-cadre est passé pour le compte de la coordination d'achat composée des bénéficiaires listés à la rubrique "Renseignements complémentaires "du présent avis.
4.date prévisionnelle de notification de l'accord-cadre: 30/03/2012.cette date est indiquée à titre indicatif et n'a aucune valeur contractuelle.


II.1.6) Classification CPV (vocabulaire commun pour les marchés publics) :
72267000.


II.1.7) Marché couvert par l'accord sur les marchés publics (AMP) :
oui.


II.1.8) Division en lots :
non.


II.1.9) Des variantes seront prises en considération :
non.


II.2) Quantité ou étendue du marché

II.2.1) Quantité ou étendue globale : 1. Découpage de l'accord-cadre: Le présent accord-cadre est composé des prestations suivantes: Prestation 1-"prestations de maintenance": Sous-Prestation 1.1 "Assistance à distance, conseils et renseignements", sous-prestation 1.2 "maintenance corrective". Prestation 2."prestations complémentaires": sous-prestation 2.1 "Extension de support", sous-prestation 2.2 "Changement à la hausse du niveau de criticité d'une USL", sous-prestation 2.3 "Revue d'audit/migration/patch", sous-prestation 2.4 "Réversibilité", sous-prestation 2.5 "Suivi de version", sous-prestation 2.6 "Maintenance adaptative".
2. Date d'attribution: La date d'attribution s'entend comme la date de notification du présent accord-cadre.
3.durée de l'accord-cadre: Le présent accord-cadre est conclu pour une durée ferme de trois (3) ans, reconductible une fois par décision expresse de l'administration pour une durée d'un (1) an, à compter de sa date de notification, sans que sa durée totale n'excède quatre (4) ans.
4. Montant: le présent accord-cadre est conclu sans montant minimum ni maximum. L'estimation de la valeur totale des prestations pour l'ensemble de la durée de l'accord-cadre mentionnée ci-dessous est donnée à titre indicatif et prévisionnel, et n'a pas de valeur contractuelle.

Valeur estimée hors TVA : 2 000 000 EUR.


II.2.2) Options :
oui.

Description de ces options : l'accord-cadre peut être reconduit par décision expresse de l'administration pour une durée d'un (1) an, sans que sa durée totale n'excède quatre (4) ans.

Nombre de reconductions éventuelles : 1.


II.3) Durée du marché ou délai d'exécution :

Durée en mois : 48 (à compter de la date d'attribution du contrat).

SECTION III : RENSEIGNEMENTS D'ORDRE JURIDIQUE, ECONOMIQUE, FINANCIER ET TECHNIQUE


III.1) Conditions relatives au contrat

III.1.1) Cautionnement et garanties exigés : Garanties financières : le marché ne prévoit pas, à la charge du titulaire, de retenue de garantie, de garantie à première demande ou de caution personnelle et solidaire.
Le marché ne prévoit pas non plus de garantie technique.

III.1.2) Modalités essentielles de financement et de paiement et/ou références aux textes qui les réglementent : Le financement et le paiement par virement bancaire des prestations sont effectués par le budget de chacun des bénéficiaires de l'accord-cadre, membres de la coordination d'achat. Les prix des prestations sont révisables pour l'ensemble des prestations par application d'une formule représentative du coût des prestations.
Sauf refus de sa part exprimé dans l'acte d'engagement des marchés subséquents fondés sur l'accord-cadre, le titulaire a droit au versement de l'avance prévue à l'article 87 du code des marchés publics.
En application de l'article 87.I.3ème alinéa du Code des marchés publics, l'avance est accordée pour chaque bon de commande supérieur à 50 000 euro(s) (H.T.) et dont la durée d'exécution est supérieure à deux (2) mois.
En application de l'article 87.II.3 du Code des marchés publics,
- pour chaque bon de commande notifié d'une durée d'exécution inférieure ou égale à douze (12) mois, l'avance est égale à cinq pour cent (5 %) du montant du bon de commande.
- Pour chaque bon de commande notifié d'une durée d'exécution supérieure à douze (12) mois, l'avance est égale à cinq pour cent (5 %) d'une somme égale à douze (12) fois le montant (T.T.C.) Du bon de commande divisé par la durée du bon de commande exprimé en mois.
Elle est versée au titulaire en une seule fois pour chaque bon de commande.
Le montant de l'avance ne peut être affecté par la mise en oeuvre d'une clause de variation de prix.
Le remboursement de l'avance s'impute sur les sommes dues au titulaire dans les conditions prévues à l'article 88 du Code des marchés publics.
Les prestations qui ont donné lieu à un commencement d'exécution ouvrent droit à des acomptes trimestriels dans les conditions de l'article 91 du Code des marchés publics.

III.1.3) Forme juridique que devra revetir le groupement d'opérateurs économiques attributaire du marché : Les entreprises peuvent présenter leur candidature et leur offre sous forme de groupement solidaire ou de groupement conjoint, sous réserve du respect des règles relatives à la liberté des prix et à la concurrence. Néanmoins la forme juridique que devra revêtir le groupement d'entreprises attributaires du marché, le cas échéant, est celle du groupement solidaire. Dans ce cadre, le groupement conjoint est informé qu'il sera contraint d'assurer au cours de la phase de mise au point la transformation de forme juridique dans le cas où le marché lui serait attribué. La composition du groupement ne peut pas être modifiée entre la remise des candidatures et la date de signature du marché, sous réserve des cas particuliers prévus par l'article 51-V du code des marché publics.

III.1.4) L'exécution du marché est soumise à d'autres conditions particulières :
oui.
Le présent contrat est un contrat sensible au sens de l'arrêté du 23 juillet 2010 portant appprobation de l'instruction générale interministérielle sur la protection du secret de la défense nationale. A ce titre, il comporte des dispositions particulières à la charge du titulaire en matière de protection des informations ou supports protégés. En outre, le marché s'exécutant dans des zones où des mesures de sécurité s'appliquent, les personnels du titulaire amenés à intervenir dans les locaux de l'administration sont agrées nominativement.


III.2) Conditions de participation

III.2.1) Situation propre des opérateurs économiques, y compris exigences relatives à l'inscription au registre du commerce ou de la profession :

Renseignements et formalités nécessaires pour évaluer si ces exigences sont remplies : l'opérateur économique transmet les informations ci-après :
1) Lettre de candidature (formulaire DC 1) et, en cas de groupement, lettre d'habilitation du mandataire par ses co-traitants. Pour ce faire, le candidat renseigne les rubriques A à D (et E en cas de groupement) du formulaire DC 1 figurant en annexe du règlement de la consultation.
2) Déclaration du candidat (formulaire DC 2). Pour ce faire, le candidat renseigne les rubriques a, b, c, D-2 du formulaire DC 2 figurant en annexe du règlement de la consultation. Il produit les documents demandés à la rubrique D-2 et, si besoin, ceux sollicités à la rubrique C-2. En outre, le candidat joint au formulaire DC 2 précité la décision de délégation de pouvoir de la personne signataire habilitée à engager la personne morale candidate.
3) Le candidat qui souhaite se prévaloir des capacités d'autres opérateurs économiques devra fournir les mêmes documents concernant ces opérateurs que ceux qui sont exigés de lui par le pouvoir adjudicateur. De plus, le candidat produira un engagement écrit de ces opérateurs justifiant qu'il disposera de leurs capacités pour l'exécution du marché. Les co-traitants signeront le DC 1 et fourniront le DC 2, ainsi que les délégations de pouvoir appropriées. Les sous-traitants, s'ils sont déclarés, fourniront le DC 2 et les délégations de pouvoir appropriées.

III.2.2) Capacité économique et financière :

Renseignements et formalités nécessaires pour évaluer si ces exigences sont remplies : déclaration concernant le chiffre d'affaires global et le chiffre d'affaires concernant les services, objet du marché, réalisés au cours des trois derniers exercices disponibles. Pour ce faire, le candidat renseigne la rubrique D1du formulaire DC 2 précité. Toute société qui n'est pas en mesure de fournir les éléments demandés ci-dessous, notamment en raison de sa date récente de création, peut prouver sa capacité économique et financière par tout autre moyen.

Niveau(x) spécifique(s) minimal(aux) exigé(s) : aucun niveau spécifique minimal n'est exigé au titre de la capacité économique et financière des candidats.

III.2.3) Capacité technique :

Renseignements et formalités nécessaires pour évaluer si ces exigences sont remplies : pour ce qui concerne les capacités techniques, le candidat doit fournir une déclaration indiquant les effectifs moyens annuels et l'importance du personnel d'encadrement pour chacune des trois dernières années. Pour ce qui concerne les capacités professionnelles, le candidat doit fournir une déclaration indiquant les titres d'études et professionnels de l'opérateur économique et/ou des cadres de l'entreprise, et notamment des responsables de prestations de services de même nature que celle du marché.

Niveau(x) spécifique(s) minimal(aux) exigé(s) : aucun niveau spécifique minimal n'est exigé au titre de la capacité technique des candidats.
Aucun niveau spécifique minimal n'est exigé au titre de la capacité professionnelle des candidats.

III.2.4) Marchés réservés :
non.


III.3) Conditions propres aux marchés de services

III.3.1) La prestation est réservée à une profession particulière :
non.

III.3.2) Les personnes morales sont tenues d'indiquer les noms et qualifications professionnelles des membres du personnel chargés de la prestation :
non.

SECTION IV : PROCEDURE


IV.1) Type de procédure :

IV.1.1) Type de procédure :
ouverte.

IV.1.2) Limites concernant le nombre d'opérateurs invités à soumissionner ou à participer :

IV.1.3) Réduction du nombre d'opérateurs durant la négociation ou le dialogue :

Recours à une procédure se déroulant en phases successives afin de réduire progressivement le nombre des solutions à discuter ou des offres à négocier : non.


IV.2) Critères d'attribution

IV.2.1) Critères d'attribution :
Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères énoncés ci-dessous.
1. valeur technique
Pondération : 60.
2. prix
Pondération : 40.

IV.2.2) Une enchère électronique sera effectuée :
non.


IV.3) Renseignements d'ordre administratif

IV.3.1) Numéro de référence attribué au dossier par le pouvoir adjudicateur :
DDS270411.

IV.3.2) Publication(s) antérieure(s) concernant le même marché :


IV.3.3) Conditions d'obtention du cahier des charges et des documents complémentaires ou du document descriptif :

Date limite pour la réception des demandes de documents ou pour l'accès aux documents : 9 janvier 2012, à 12:00


IV.3.4) Date limite de réception des offres ou des demandes de participation :
9 janvier 2012, à 12:00


IV.3.5) Date d'envoi des invitations à soumissionner ou à participer aux candidats sélectionnés :


IV.3.6) Langue(s) pouvant être utilisée(s) dans l'offre ou la demande de participation :
français.


IV.3.7) Délai minimal pendant lequel le soumissionnaire est tenu de maintenir son offre :

Durée en mois : 6 (à compter de la date limite de réception des offres)


IV.3.8) Modalités d'ouverture des offres :

Personnes autorisées à assister à l'ouverture des offres : oui.
agents du ministère de l'intérieur, de l'outre-mer, des Collectivités Territoriales et de l'immigration représentant les services concernés par la procédure de passation du présent marché.

SECTION VI : RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES


VI.1) Il s'agit d'un marché à caractère périodique :
non.


VI.2) Le marché s'inscrit dans un projet/programme financé par des fonds communautaires :
non.


VI.3) Autres informations :
I/Procédure :
La procédure utilisée dans la présente consultation est celle de l'appel d'offres ouvert, en application des dispositions des articles 33 et 57 à 59 du code des marchés publics.de même, en application de l'article 7 du code des marchés publics, le présent accord-cadre est passé pour le compte d'une coordination d'achats composée des bénéficiaires suivants:- services du Premier ministre, - cour des Comptes, - ministère des Affaires étrangères et européennes, - ministère de la Défense et des Anciens Combattants, - ministère de l'ecologie, du développement durable, des transports et du logement, - ministère de la Justice et des Libertés, - ministère de l'intérieur, de l'outre-mer, des Collectivités territoriales et de l'immigration, - ministère du travail, de l'emploi et de la Santé ( secteur travail), - ministère du travail, de l'emploi et de la Santé ( secteur santé), - ministère de l'education nationale, de lajeunesse et de la Vie Associative (secteur Education Nationale), -Ministère de l'education nationale, de la Jeunesse et de la Vie Associative (secteur Jeunesse et Vie Associative), - ministère de l'agriculture, de l'alimentation,de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire, - ministère de la Culture et de la Communication, - ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale, - ministère de l'enseignement Supérieur et de la Recherche, - ministère de la Ville, - ministère des Sports. L'article 77 du même code s'applique au présent marché.
2) Modalités de retrait du document de consultation des entreprises :
l'opérateur économique obtient le dossier de consultation des entreprises en le retirant sur la place de marché interministérielle " marches-publics.gouv.fr " par téléchargement direct, à l'adresse électronique ci-après :
https://www.marches-publics.gouv.fr/?page=entreprise.EntrepriseAdvancedSearch&AllCons&refConsultation=8460&orgAcronyme=g6l
La prise de connaissance des documents transmis par l'administration nécessite l'utilisation par l'opérateur économique de logiciels standards ou spécifiques capables de lire les fichiers électroniques aux extensions suivantes : " .doc ", " .xls ", " .pdf ", " .zip " (cette dernière pour les fichiers compressés).
S'il souhaite que puissent lui être communiquées les modifications et précisions apportées aux documents de la consultation, l'opérateur économique retirant le dossier de consultation des entreprises peut indiquer :
- le nom de l'organisme au nom duquel les documents sont demandés ;
- le nom de la personne physique chargée du téléchargement, ainsi qu'une adresse électronique.
l'exactitude de ces informations est laissée à l'entière responsabilité du demandeur.
Les frais d'accès au réseau Internet sont à la charge de chaque candidat.
Pour tout conseil d'utilisation, les opérateurs économiques sont invités à prendre connaissance du guide d'utilisation de la place de marché interministérielle disponible à l'adresse suivante : https://www.marches-publics.gouv.fr/index.php5?page=entreprise.EntrepriseGuide
Les pré-requis techniques nécessaires pour accéder et répondre aux consultations de la place de marché interministérielle figurent à l'adresse suivante : https://www.marches-publics.gouv.fr/index.php5?page=commun.ConditionsUtilisation&calledFrom=entreprise#rubrique_2
Les entreprises sont invitées à prendre connaissance des outils informatiques utilisés pour les différentes opérations qu'implique la présente consultation à l'adresse suivante : https://www.marches-publics.gouv.fr/index.php5?page=commun.AutresOutils&callFrom=entreprise
3) Modalités de remise des candidatures et des offres :
Le candidat remet sa candidature et son offre par dépôt sur la place de marché interministérielle &Quot; marches-publics.gouv.fr ". Pour ce faire, il doit d'abord se connecter au site de la place de marché interministérielle à partir de l'adresse électronique ci-après :
https://www.marches-publics.gouv.fr/?page=entreprise.EntrepriseAdvancedSearch&AllCons&refConsultation=8460&orgAcronyme=g6l
Le candidat doit déposer sur la place de marchés interministérielle un dossier unique comprenant les éléments de candidature et les éléments de l'offre. L'administration ne souhaite qu'un seul exemplaire électronique dudit dossier.
Le candidat peut adresser une copie de sauvegarde de ce dossier selon les modalités suivantes :
- soit sur support papier (l'acte d'engagement et le Dc1doivent être signés par une personne ayant pouvoir d'engager la société) ;
- soit sur support physique électronique (cd-rom, dvd-rom, clé USB, etc.). La copie remise doit alors se présenter sous la même forme que le dossier remis sur la place de marché interministérielle. L'acte d'engagement et le Dc1 figurant sur ce support doivent également être chacun revêtus de la signature électronique.
Quel que soit le type de support retenu, cette copie doit parvenir à l'administration dans le délai imparti pour la remise des propositions, mentionné à la rubrique Iv.3.4) du présent avis, selon l'un des deux modes de transmission ci-après :
- soit par voie postale à l'adresse suivante : Ministère de l'intérieur, de l'outre-mer,des collectivités territoriales et de l'immigration/sg/dsic/sdaga/baj, Place Beauvau - immeuble Nélaton 75800 Paris Cedex 08, à l'attention de Mme Dominique DEZERT-SANCHEZ;
- soit par dépôt physique, à l'attention de Mme dominique DEZERT-SANCHEZ, contre remise d'un récépissé, du lundi au vendredi de 9 heures 30 à 17 heures 00 (interruption des dépôts de 12 heures 00 à 14 heures 00), à l'adresse ci-après : Ministère de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration/sg/dsic/sdaga/baj, 7 rue Nélaton 75015 Paris.
La copie de sauvegarde doit être placée dans un pli scellé comportant la mention lisible de " copie de sauvegarde ". Elle n'est ouverte que dans les deux cas suivants :
- lorsqu'un programme informatique malveillant est détecté dans les candidatures ou les offres transmises par voie électronique. La trace de cette malveillance est conservée ;
- lorsqu'une proposition a été transmise par voie électronique et n'est pas parvenue dans les délais ou n'a pu être ouverte, sous réserve que la copie de sauvegarde soit parvenue dans les délais.
Si le pli n'est pas ouvert, il est détruit à l'issue de la procédure.
4) Obligation d'une signature électronique :
Les offres doivent être accompagnées d'un certificat de signature électronique.chacun des documents suivants: l'acte d'engagement et le Dc1 doit être obligatoirement signé par l'opérateur économique au moyen d'un certificat de signature électronique.a défaut, le pouvoir adjudicateur rejettera la candidature. L'apposition d'un certificat de signature électronique à un fichier zip n'emporte pas signature de chacun des documents le composant. Un certificat de signature électroniquedoit obligatoirement accompagner l'acte d'engagement seul. Un certificat de signature électroniquedoit obligatoirement accompagner le Dc1 seul.
Les caractéristiques et modalités d'obtention de ces certificats de signature électronique sont définies aux articles 5 à 7 de l'arrêté, abrogé à l'exception desdits articles, du 28 août 2006 pris en application du I de l'article 48 et de l'article 56 du code des marchés publics et relatif à la dématérialisation des procédures de passation des marchés publics formalisés. Pour obtenir un tel certificat, il convient de prendre attache auprès d'une autorité de certification dont une des catégories de certificats est référencée à l'adresse suivante : http://www.entreprises.minefi.gouv.fr/certificats/. Les frais de certification sont à la charge de l'opérateur économique. Un délai variable selon les autorités de certification est à prévoir pour obtenir le certificat (de la prise de connaissance du dossier au téléchargement du certificat). L'opérateur économique qui envisage de remettre une offre dématérialisée pour la première fois doit donc faire la démarche d'obtention du certificat au plus tôt dans la phase de consultation. Un document électronique de candidature et d'offre ne saurait revêtir une signature manuscrite numérisée. Seule la signature électronique doit être utilisée.
5) Modalités de correspondance de l'administration :
En application de l'article 56.i du Code des marchés publics, l'administration retient l'échange électronique (envoi par la place de marché interministérielle et courriel) comme moyen de correspondance.
6) La rubrique du présent avis n'est pas renseignée dans la mesure où la notion de marché périodique concerne les entités adjudicatrices et non les pouvoirs adjudicateurs.
7) La durée mentionnée à la rubrique II.3 du présent avis s'entend comme la durée totale du marché, reconductions comprises.
8) Modalités de conclusion des marchés subséquents: les marchés subséquents conclus sur la base de l'accord-cadre selon les règles prévues à l'article 76 du code des marchés publics et sont exécutés selon les règles prévues à l'article 77 dudit code.ils sont conclus lors de la survenance du besoin par chaque bénéficiaire, membre de la coordination d'achats définie ci-avant.
Date d'envoi du présent avis au JOUE et au BOAMP : 15 novembre 2011.


VI.4) Procédures de recours

VI.4.1) Instance chargée des procédures de recours :
Tribunal administratif de Paris, 7,rue de Jouy, F-75181 Paris Cedex 04. E-mail : greffe.ta-paris@juradm.fr. Tél. : (+33) 1 44 59 44 00. Fax : (+33) 1 44 59 46 46

Organe chargé des procédures de médiation :
Comité consultatif national de règlement amiable des différends ou litiges relatifs aux marchés publics. Ce dernier ne peut être saisi que par l'administration ou le titulaire du marché dans le cadre d'un litige relatif à l'exécution du marché. 6,rue Louise Weiss, F-75703 Paris Cedex 13. Tél. : (+33) 1 44 87 17 17. Fax : (+33) 1 44 97 33 99


VI.4.2) Introduction des recours


VI.4.3) Service auprès duquel des renseignements peuvent être obtenus concernant l'introduction des recours :
Tribunal administratif de Paris, 7,rue de Jouy, F-75181 Paris Cedex 04. E-mail : greffe.ta-paris@juradm.fr. Tél. : (+33) 1 44 59 44 00. Fax : (+33) 1 44 59 46 46


VI.5) Date d'envoi du présent avis : 15 novembre 2011.

Mots déscripteurs
Informatique (prestations de services)

Classe d'Activité
ClasseDescription de la classe d'activité
72Services informatiques
 
            


 

 

 

VEILLE SUR LES APPELS D'OFFRES DES MARCHES PUBLIQUES

Les achats publics à travers les appels d’offres représentent un enjeu économique important pour les PME/TPE.
Le nouveau code des marchés publics a pour objectif de simplifier les procédures et ainsi de leur faciliter l’accès à la commande publique

Aujourd’hui, les annonces d’appels d’offres sont publiées sur divers médias :
- Organes officiels tel que les appels d’offres BOAMP ou encore les appels d’offres du JOUE (Journal Officiel de L’union Européenne)
- la presse papier nationales et régionale
- les sites internet des collectivités dans lesquels sont publiés les MAPA (marchés à procédure adaptée)
- les sites internet dit «Profils acheteurs» relatifs aux plateformes de dématérialisation des marchés publics

Bref, comme vous le devinez, la difficulté réside aujourd’hui à retrouver les appels d’offres sans perdre son temps dans cette phase de recherche.

Depuis 2004, Klekoon fournit cette prestation de veille sur les marchés publics en délivrant de façon ciblée les appels d’offres  à sa clientèle d’entreprises.

Chaque client, qu’il soit Grand Compte ou Petite Entreprise reçoit une attention particulière de la part des Services Techniques Klekoon, et un paramétrage personnalisé lui permettra de recevoir de façon régulière par alerte email les appels d’offres de son secteur d’activité, mais également en fonction de sa zone géographique.

Plusieurs formules d’abonnement sont proposées selon vos besoins et budget.

ANNUAIRE DES FOURNISSEURS

L'Annuaire des Fournisseurs Klekoon référence plusieurs centaines de fournisseurs agréés c'est-à-dire des entreprises qui ont signé la Charte Qualité qui vous garantit le sérieux des prestataires sélectionnés par nos experts métiers. Aujourd'hui, en quelques clics, vous pouvez faire vos demandes de devis en ligne gratuitement.

Nos fournisseurs s'engagent à vous répondre sous un délai maximal de 72h00. Quelque soit votre besoin (biens, services, produits), gagnez du temps et faites vos demandes devis en ligne en recevant plusieurs offres tarifaires.

MAPA : MARCHÉS À PROCÉDURE ADAPTÉE

Les MAPA commencent à partir de 4000 euros. KLEKOON propose la publication des annonces MAPA sur sa plateforme. Les marchés publics à procédure adaptée (MAPA) sont des marchés dont les modalités sont librement fixées par le pouvoir adjudicateur en fonction de la nature, des caractéristiques du besoin à satisfaire, du nombre ou de la localisation des opérateurs économiques susceptibles d'y répondre. Pour les marchés à procédure adaptée, le code des marchés publics vous permet de faire une publicité adaptée à votre marché

DÉMATERIALISATION DES MARCHÉS PUBLICS

Plateforme de dématérialisation des marchés publics (Profil Acheteur)
L’acheteur public peut l’utiliser comme «profil acheteur» pour la mise en ligne des DCE sur la plateforme de dématérialisation.
Réception des plis par voie électronique sur la plateforme de dématérialisation.

Dématérialisation obligatoire à partir de 90 000€ HT et obligation pour les acheteurs publics de publier sur un profil acheteur.
Le Profil acheteur  Klekoon est reconnu en tant plateforme de dématérialisation et est utilisé par plusieurs milliers de donneurs d’ordres.

La mise en ligne des Avis d'Appel Public à la Concurrence (AAPC)
Obtenir les Dossiers de Consultation des Entreprises (DCE) en ligne
La réponse électronique des entreprises à un achat public.

XFILES – TÉLÉTRANSMISSION DES ACTES AU CONTRÔLE DE LÉGALITÉ

Télétransmission des actes au contrôle de légalité. Afin de dématérialiser l’envoi de vos actes en préfecture, utilisez la plateforme de télétransmission des actes en préfecture, XFILES.
Le contrôle de légalité s'intègre dans le cadre de l'évolution et de la modernisation des rapports entre l'Etat et les collectivités.

Elle répond aux exigences du projet ACTES (Aide au contrôle de légalité dématérialisé) initié par le gouvernement. Pour les collectivités, cette plate-forme de dématérialisation du contrôle de légalité permettra de télétransmettre aux préfectures les actes soumis au contrôle de légalité.

Le programme ACTES (Aide au contrôle de légalité dématérialisé), conçu et conduit par le ministère de l’intérieur, de l’outre mer et des collectivités territoriales, consiste à fournir aux services des préfectures et des sous-préfectures un outil d’aide et de suivi du contrôle de légalité sous la forme d’une application « métier » et à permettre aux collectivités de transmettre, par la voie électronique, les actes soumis à l’obligation de transmission au représentant de l’Etat dans le cadre du contrôle de légalité.

XHELIOS – TÉLÉTRANSMISSION DES INFOS COMPTABLES AU TRÉSOR PUBLIC

Pour les collectivités qui souhaitent dématérialiser l’ensemble de leurs flux comptables vers leur trésorerie générale,  Klekoon vous propose sa plateforme X-HELIOS de télétransmission des informations comptables au Trésor Public.

X-HELIOS permet la dématérialisation d’échange des titres, mandats et bordereaux des collectivités vers le Trésor Public.

Les transmissions d'informations vers le Trésor Public (états de payes, titres de recettes, mandats de dépenses et les factures, pièces justificatives des marchés publics) seront activées très prochainement sur cette même plate-forme. L'accès aux services est réservé aux personnes autorisées disposant d'un certificat électronique à cet effet.

FORMATION AUX MARCHÉS PUBLICS

Le secteur des achats publics se libéralise de plus en plus, en s’ouvrant d'avantage aux petites entreprises.
Certaines entreprises font leurs premiers pas dans les appels d’offres publics ou tout simplement souhaitent passer à la réponse par voie électronique.
Face à ce besoin, Klekoon en tant organisme de formation agréé par la DDTE propose plusieurs sessions de formation aux marchés publics.
Ces formations s’adressent aux dirigeants, commerciaux, assistants administratifs et bien sûr aux personnes chargées des réponses aux appels d’offres.

1) Session de formation : La réponse par voie dématérialisée à un marché public (Durée : un jour)
Les stagiaires aborderont tous les aspects de la dématérialisation des appels d’offres et découvriront la remise des plis par voie électronique sur les principaux «Profils Acheteurs».
Des travaux  pratiques avec des certificats électroniques seront abordés allant de la mise en ligne des DCE jusqu’à la réception des plis envoyés par les entreprises soumissionnaires.

2) Session de formation : Comment soumissionner à un marché public (Durée : un jour)
Ce cours passe en revue toutes les étapes de la réponse à un appel d’offres.
Comment retrouver une annonce d’un marché public et obtenir son DCE auprès des établissements publics.
Comprendre comment élaborer une réponse à un achat public.
Préparation de l’enveloppe candidature en remplissant le dossier de candidature avec les différents formulaires DC1, DC2, DC3, DC4 et les divers documents nécessaires.